Santé et environnement : les ONG peinent à sensibiliser les candidats

Publié le 17/04/2012

Des ONG ont lancé lundi un appel auprès des candidats à l'élection présidentielle pour une refonte du système de sécurité sanitaire en se basant sur le principe de précaution pour éviter de «nouvelles crises sanitaires». Les associations Générations futures, Ecologie sans frontière, Réseau environnement santé et Robin des toits ont proposé 25 mesures pour «réorganiser le dispositif des agences de sécurité sanitaire» et mettre sur pied un «droit protecteur du citoyen basé sur le principe de précaution». Aucun des dix candidats à l'élection présidentielle n'a répondu à l'invitation des ONG pour cette présentation au Sénat. La moitié d'entre eux (François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy) se sont fait représenter par des sénateurs. Les ONG proposent la création d'un Institut de veille environnementale - prévu par le Grenelle de l'environnement mais qui n’a pas été mis en oeuvre- et de mettre sur pied un Institut de recherche en santé environnementale. Les quatre associations voudraient aussi rajouter un volet «environnement» à tous les plans nationaux de lutte (contre le cancer, la maladie d'Alzheimer, l'obésité, etc.).


Source : legeneraliste.fr