Éditorial

Sans issue ?  Abonné

Publié le 09/01/2015

Crédit photo : ©PHANIE

Fallait-il choisir la « trêve des confiseurs » pour appeler à la fermeture des cabinets ? Depuis le début, les avis sont partagés. Et, avec le recul, on s’aperçoit que le mot d’ordre a eu en fait les avantages de ses inconvénients. Comme pour tout mouvement social, il s’agissait d’abord de ne pas se planter ; et de ce point de vue, la période des Fêtes tient lieu d’assurance tous risques, puisqu’un certain nombre de confrères sont, de toute façon, en vacances.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte