S’affranchir de la DMO ?  Abonné

Publié le 18/11/2011

Compte tenu de l’importance accrue accordé aujourd’hui aux fractures vertébrales et à leur valeur pronostique, l’ostéodensitométrie pourrait devenir facultative pour la mise en place d’un traitement anti-ostéoporotique, en cas de fracture vertébrale par fragilité estiment les experts du GRIO /SFGG.


Source : Le Généraliste: 2582