Exposition

Royal Turner  Abonné

Publié le 26/03/2010

Voilà une exposition remarquable dans la forme et dans le fond. Dans une muséographie sobre où les cartels bien faits sont lisibles au propre comme au figuré (fait assez rare pour être souligné), nous découvrons pour la première fois comment William Turner (1775-1851) s’est inspiré des maîtres anciens et aussi de ses contemporains. Jusqu’à ce que son œuvre devienne cet embrasement où la lumière dévore les formes…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte