Roselyne Bachelot renonce à sa retraite de parlementaire

Publié le 17/06/2010

Roselyne Bachelot (Santé) a été la première à renoncé mercredi à sa retraite de parlementaire, conformément à la volonté de François Fillon d'interdire le cumulde cette pension avec une rémunération de membre de gouvernement. Quelques jours après la vive polémique sur les traitements cumulés de Christine Boutin, le Premier ministre avait en effet annoncé mardi devant les députés UMP qu'il souhaitait la suspension du versement de cette retraite pour tous les ministres ayant suffisamment cotisé pour la percevoir. Roselyne Bachelot, une proche de M. Fillon, a été la première à montrer l'exemple, le jour même de l'officialisation par le gouvernement d'un projet de réforme des retraites très décriée par les syndicats et l'opposition. La ministre de la Santé a donc «demandé au président de l'Assemblée nationale la suspension du versement de sa pension de parlementaire à compter du 1er juillet 2010», a fait savoir son cabinet dans un communiqué. Un geste imité par sa collègue de la Justice, Mme Alliot-Marie, dont l'entourage a annoncé ensuite qu'elle aussi avait écrit au président Accoyer pour lui signifier ce renoncement à sa retraite. Sont concernés par l'appel de François Fillon une demi-douzaine de ministres sexagénaires au total.


Source : legeneraliste.fr