Romain Gizolme, directeur de l’AD-PA : « S’il y a une deuxième vague, nous l’affronterons mieux préparés »  Abonné

Publié le 22/05/2020
Pour le directeur de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA), la crise sanitaire confirme l’urgence de réformer le secteur du grand âge, en flux tendu depuis plusieurs années.

Le coronavirus est à l’origine du décès de 14 000 résidents d’Ehpad. Vous attendiez-vous à un bilan aussi lourd ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte