Pneumologie

Roflumilast : un atout d’avenir dans la BPCO  Abonné

Publié le 05/03/2010
L'inflammation joue un rôle essentiel dans la BPCO. Parmi les nombreuses molécules à visée anti-inflammatoire actuellement à l'étude, un inhibiteur de la phosphodiestérase-4, le roflumilast devrait être bientôt disponible.

Crédit photo : ©MEDI-MATION/SPL/PHANIE

L'inflammation à la fois locorégionale et systémique est au cœur de la BPCO, mais la corticosensibilité y est très réduite. Parmi les nombreuses pistes ciblant l'inflammation, l'inhibition de la phosphodiestérase-4 potentialise chez l'homme l'effet des bronchodilatateurs à longue durée d'action (BLD), et réduit les neutrophiles, éosinophiles et lymphocytes dans l'expectoration induite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte