C’est arrivé le... 18 janvier 1883

Robert Koch identifie le bacille du choléra

Publié le 18/01/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le microbiologiste allemand Robert Koch est parvenu à isoler, au cours d’une expédition en Egypte, avec ses collègues Gaffky et Bernhard Fischer, le bacille responsable du choléra (vibrio cholerae, alors qu’une épidémie affecte la population locale. Au terme de ses recherches, il mettra en évidence le rôle primordial de l’eau dans la transmission de la maladie, rôle déjà mis en évidence par John Snow en 1855.

En 1876, Koch avait déjà été le premier à réussir la culture du bacille du charbon. Et, surtout, en 1882, il isola le bacille de la tuberculose grâce à une méthode de culture in vitro et en reproduisant avec la souche cultivée la maladie chez les animaux. Il réussit ainsi à prouver, infirmant la théorie cellulaire de Virchow, que le germe Mycobacterium tubercolosis – le bacille de Koch – était bien la cause de la maladie. Pour ses « investigations et découvertes en lien avec la tuberulose », Robert Koch s’est vu décerné le Prix Nobel de médecine en 1905.


Source : legeneraliste.fr