Rhumatologie

RoACTEMRA®, premier anti-interleukine 6  Abonné

Publié le 11/12/2009
Ce nouveau traitement spécifique inaugure une nouvelle option thérapeutique dans la polyarthrite rhumatoïde

« L’interleukine-6 (Il 6) participe largement à la destruction articulaire, a souligné le Pr Jean Sibilia (Hôpital Hautepierre, Strasbourg). « Elle est également impliquée dans l’inflammation systémique et, au niveau du foie, elle favorise l’anémie délétère qui fatigue les patients». RoACTEMRA®, premier anticorps monoclonal humanisé dirigé contre l’Il6, a bénéficié d’un vaste programme de développement. « Les résultats sont très homogènes avec un différentiel très important par rapport au placebo » a souligné le Pr Marc-René Flipo (CHU de Lille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte