Rififi aux urgences de Strasbourg

Publié le 12/03/2013

Trois syndicats hospitaliers ont tiré mardi la sonnette d'alarme, avec une pétition signée par la majorité du personnel des urgences des hôpitaux de Strasbourg dénonçant la détérioration des conditions de travail. Les représentants syndicaux CGT, FO et Sud ont voulu profiter d'une visite des experts de la Haute autorité de Santé pour présenter leur pétition signée par 160 de leurs collègues. Les trois syndicats ont demandé la tenue d'un CHSCT extraordinaire pour «dénoncer les conditions de travail, le manque de matériel et de moyens», a précisé le représentant CGT. Le malaise aux urgences est récurrent à Strasbourg. Début janvier, des médecins urgentistes strasbourgeois avaient dénoncé dans une lettre ouverte le fait que des personnes âgées soient régulièrement obligées de passer plus de 24 heures allongées dans des couloirs, faute de lits disponibles. Cette crise intervient alors que Marisol Touraine a promis dimanche des mesures à venir pour les urgences.


Source : legeneraliste.fr