Fibrillation atriale

RHYTHM-AF souligne des disparités régionales  Abonné

Publié le 14/10/2011
Le registre RHYTHM-AF montre que la prise en charge de la FA varie selon les pays en terme de stratégie diagnostique et thérapeutique.

Le registre RHYTHM-AF est une étude observationnelle prospective qui a inclus 3943 patients consécutifs devant subir une cardioversion. Les données ont été collectées par des cahiers d’observation électroniques remplis au moment de l’admission pour comparer les pratiques dans les 10 pays participant à l’étude (Australie, Brésil, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Suède et Royaume-Uni). Chez les patients où la restauration du rythme sinusal était décidée, deux tiers ont eu une cardioversion électrique directe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte