Revu et corrigé  Abonné

Publié le 21/05/2010

J'en ai assez d'entendre toujours les mêmes contre-vérités à chaque discussion avec des confrères au sujet du CAPI. Non, ce contrat ne comporte ni obligation ni engagement d'aucune sorte à respecter tel ou tel objectif ou à prescrire des génériques. Le médecin reste totalement libre de ses prescriptions et il n'est donc en rien asservi aux caisses (en tout cas pas plus qu'avant). Par ailleurs les objectifs proposés, pour ceux qui ont pris la peine de les lire, ne relèvent que du bon sens et ne font que suivre les recommandations de la HAS.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte