Revenus en baisse : l’Unof demande une évaluation des cabinets de médecine générale

Publié le 10/12/2010

L’UNOF-CSMF a régi avec vigueur après la publication par Le Généraliste des chiffres de revenus de la profession communiqués par l’Unasa et qui faisient état d’une diminutiuon des bénéfices du généraliste de 0,6% en 2009. La brnahce généraliste de la CSMF «s’élève contre la baisse des revenus pour la deuxième année des médecins généralistes (0,6% en 2009) à qui l’on demande toujours plus, auxquels on rajoute des contraintes de plus en plus insupportables, et qui continuent, dans l’indifférence générale, à effectuer un ensemble de tâches notamment administratives gratuitement.» Le syndicat y voit «le résultat calculé du gel tarifaire et conventionnel imposé depuis 2007 par le gouvernement, avec la complicité de MG France et de la FMF, qui a conduit au blocage du C à 23 €.»

Soulignant que «la prétendue revalorisation de la médecine générale était un leurre», l’Unof estime que «le passage du C à 23 €, promis pour janvier 2011, arrive trop tard.» Et le syndicat de Michel Combier demande «une évaluation de la situation économique des cabinets de médecine générale préalablement à la négociation d’une nouvelle convention médicale.»


Source : legeneraliste.fr