Pathologies prostatiques

Retrouver l’érection : pas si dur…  Abonné

Publié le 17/09/2010
Les hommes craignent que les traitements des maladies prostatiques nuisent à leur sexualité, alors que ce n’est pas toujours le cas, au contraire. Lever cette idée préconçue a été l’un des axes de la VIe Journée de la Prostate, organisée à l’initiative de l’Association Française d’Urologie (AFU).

« Dans 3 cas sur 4, les patients atteints de pathologie prostatique souffrent déjà de troubles sexuels avant tout traitement. Notamment, de dysfonction érectile dans 70 % des cas. Mais si ces troubles sexuels sont liés aux manifestations urinaires et corrélés avec leur intensité, les patients ignorent cette relation : ils y voient un effet du vieillissement », souligne le Pr Stéphane Droupy (Nîmes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte