Rester « clinique » chez les plus de 70 ans  Abonné

Publié le 03/04/2009

Pour les patients de plus de 70 ans, la clinique prime sur le biologique. Autrement dit, on ne demande pas de PSA si le patient ne se plaint de rien et que le toucher rectal est normal. Mais, on ne va pas interdire le PSA. Les urologues seront à même de décider entre le traitement et l’abstention thérapeutique selon l’évolutivité clinique ou la vélocité du PSA. Il est absurde de laisser un cancer se développer, ce n’est pas un refus de soins mais il y a, à l’évidence des cas qui justifient l’abstention thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte