Dr Jean-Claude Vaslier*,

« Responsabiliser, c’est mettre en confiance »  Abonné

Publié le 02/03/2012

« Le dossier du patient, c’est principalement ce que je retiens de la loi Kouchner. Je suis personnellement à 150% pour. Cette notion de transparence fait partie de ma philosophie depuis toujours. Plus les gens se sentent responsabilisés par rapport à leur pathologie et plus ils se sentent en confiance. C’est vrai que, parfois, dans l’application c’est un peu compliqué avec les hôpitaux pour avoir les dossiers. Je ne trouve pas que les patients soient plus exigeants mais ils sont plus dans la récrimination que dans la revendication vraie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte