Respectons les personnes en situation précaire  Abonné

Publié le 13/05/2011

En tant que généraliste, je soigne de nombreuses personnes en situation de précarité dont certaines sont allocataires du Revenu de solidarité active (RSA). Ces personnes cumulent les désavantages. Aucune d'entre elles ne se satisfont de cette situation. Beaucoup d'entre elles ont des problèmes de santé rendant difficiles non seulement le retour à l'emploi, mais aussi l'accès aux soins. Elles ont des difficultés pour trouver un médecin traitant car bien souvent elles n'osent pas se présenter. Elles ont parfois des difficultés de communication rendant la prise de rendez vous difficile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte