Reprendre un travail...  Abonné

Publié le 18/09/2009
«Ma secrétaire qui est partie volontairement à la retraite en mars dernier à 61 ans et demi voudrait maintenant, pour compléter sa retraite, reprendre du service à mon cabinet après un délai de carence de six mois. Puis-je, ou non, lui proposer un contrat à durée déterminée, car je ne souhaite pas la garder au-delà de 65 ans. Par ailleurs, dans la mesure où elle a travaillé 15 ans à mon cabinet, dois-je lui verser une indemnité, car elle me demande un solde de tout compte».

Tout d’abord, si à son départ en retraite, elle avait acquis le nombre de trimestres (160, dans son cas) requis pour bénéficier du taux plein, elle n’est plus soumise au délai de carence de six mois, ni à un plafond de revenus cumulables avec sa pension.

Ensuite, la loi ne vous autorise à recourir à un contrat à durée déterminée que dans des hypothèses bien particulières (remplacement d’un salarié absent, contrats saisonniers, surcroît exceptionnel d’activité), ce qui, sauf erreur d’interprétation de notre part, ne semble pas correspondre au cas que vous nous soumettez .

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte