Dépression de la personne âgée

Repérer les modifications du comportement  Abonné

Publié le 19/11/2010
Chez les personnes âgées, la dépression est souvent mise sur le compte de la tristesse liée à l’âge. L’enjeu est pourtant de taille, car elle peut aggraver d’autres pathologies.

Crédit photo : ©PHANIE

Souvent sous-diagnostiquée, la dépression est pourtant particulièrement fréquente à cette période de la vie. Elle touche 5 à 30 % des plus de 65 ans et 30 à 50 % des personnes âgées en institution. Mais comment faire la part des choses entre un véritable épisode dépressif et une tristesse légitime, à un âge où le corps et l’esprit ne fonctionnent plus comme avant, où l’isolement augmente et où il faut apprendre à vivre avec les deuils et la certitude d’une mort prochaine ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte