Journée mondiale contre le Sida

Repenser les messages, banaliser le dépistage  Abonné

Publié le 27/11/2009
6 940 : c’est le nombre de personnes nouvellement contaminées par le VIH en France en 2008* – soit un taux d’incidence global estimé à 17 cas annuels pour 100 000 personnes. Dans notre pays, l’épidémie n’est pas terminée, loin s’en faut. Le point avec le Pr Jean Michel Delfraissy (Service de médecine interne, CHU Kremlin Bicêtre, et directeur de l’ANRS)

Crédit photo : ©EYE OF SCIENCE/PHANIE

Le Généraliste. En France, l’épidémie reste plutôt stable ; comment interprétez-vous ces chiffres ?

Pr Jean Michel Delfraissy. Entre 6 et 8000 personnes contaminées par an en France : c’est un chiffre totalement inacceptable pour notre pays, au vu des moyens de communication, de dépistage et de prévention dont nous disposons. Les messages de prévention mais aussi d’incitation au dépistage doivent être repensés et réadaptés. Toutes les populations ne sont pas soumises de la même façon au risque d’infection par le VIH, ce qu’a notamment souligné l’étude PREVAGAY (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte