On reparle des marqueurs natriurétiques  Abonné

Publié le 26/11/2010

Les essais évaluant l'impact en termes d'événements cliniques du monitoring du BNP/ NT-proBNP dans le suivi de l'insuffisant cardiaque ont donné des résultats assez hétérogènes. L'étude PROTECT, menée chez des insuffisants cardiaques avec FEVG < 40 % (âge moyen de 63 ans, 87 % en classe NYHA II/III, FEVG moyenne de 27 %) a comparé la surveillance standard avec un suivi maintenant le NT-proBNP?≤?1?000pg/ml.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte