Réparations locatives et état des lieux  Abonné

Publié le 24/06/2016

Remplacement des vitres cassées, mastic manquant, débouchage des canalisations, entretien des robinets, remplacement d'une lame de parquet ou d'un tuyau de douche… Le locataire doit assumer les « réparations locatives », sauf si elles sont dues à la vétusté. Pour la Cour de cassation, au moment de l'état des lieux de sortie le propriétaire n'a pas à justifier de dégradations et peut prélever sur le dépôt de garantie le montant des factures de remise en état.


Source : Le Généraliste: 2765