Rein: qui sont les donneurs vivants?

Publié le 30/09/2011

Selon une enquête sur la qualité de vie des donneurs vivants de rein, réalisée par l'Agence de la biomédecine et le CHU de Nancy, les femmes sont nettement plus nombreuses que les hommes (61%) parmi les donneurs. La moitié est âgée de moins de 53 ans et plus de deux sur trois exercent une activité professionnelle. Ils sont de toute catégorie sociale. Ces donneurs avaient commencé leur démarche de don en moyenne plus de 10 mois avant l'acte chirurgical, réalisé dans 52% des cas par coelioscopie. 94% ont pris leur décision sans hésiter. Le plus fréquemment, le donneur est un parent donnant son rein à son enfant (36% des cas). Viennent ensuite les dons entre frères et soeurs (33%), puis entre conjoints (26%). 86% des donneurs déclarent qu'éviter la dialyse à son receveur a été un élément déterminant dans leur choix. Près d'un donneur sur trois a présenté une complication dans les trois mois suivant l'intervention, souvent des douleurs post-opératoires (23% des donneurs). 14% déplorent l'absence ou l'insuffisance de suivi médical.Pourtant, 98,4% déclarent qu'ils recommenceraient si c'était à refaire et 94,5% conseilleraient à un tiers d'être donneur. Enfin , 97% jugent leur santé excellente, très bonne ou bonne.

Dans cette enquête, les personnes interrogées sous forme d'autoquestionnaire avaient été prélevées entre le 30 juin 2005 et le 1er mars 2009. Trois sur quatre, soit 501 personnes, ont retourné le questionnaire.

Source : legeneraliste.fr