Exposition

Reims a le sourire  Abonné

Publié le 20/05/2011

Crédit photo : ©Hanche JC

Lorsqu’elle a été bombardée « à mort » le 19 septembre 1914, le monde entier a condamné « le crime de Reims ». Son « Ange au sourire » si malicieux – l’une des 2300 statues de cet édifice mythique classé par l’UNESCO dès 1991 – attire plus d’un million de visiteurs par an. Depuis le 6 mai 2011, exactement 800 ans après la pose de sa première pierre, et jusqu’au 23 octobre *, la cathédrale de Reims (sans échafaudages, fait unique dans son histoire !) fête son anniversaire en beauté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte