Régionales : Bachelot jette l’éponge pour cause de H1N1

Publié le 07/10/2009

Le secrétaire général de l'Elysée a assuré mercredi dans un entretien au Figaro que le retrait de la ministre de la Santé comme tête de file de l'UMP aux régionales dans les Pays-de-la-Loire était désormais "acté". La ministre, qui avait été investie par l'UMP, soutient dans ses fonctions ministérielles "deux dossiers majeurs, la grippe H1N1 et la mise en oeuvre de la réforme hospitalière. Elle estime que c'est son devoir de continuer. Son retrait est acté en Pays-de-la-Loire", déclare Claude Guéant. Roselyne Bachelot est victime de la règle de non cumul entre fonctions ministérielles et présidence de région éditée par Nicolas Sarkozy. Dans un entretien à Ouest-France, la ministre dément pourtant avoir pris sa décision à cause de cette règle et motive son retrait par l’épidémie de H1N1 qui nécessite "une mobilisation de tous les instants." A sa place, Christophe Béchu devrait prendre la tête de la campagne dans la région Pays-de-Loire.


Source : legeneraliste.fr