Régénérer la moelle

Publié le 23/08/2010

Une étude américaine publiée en ligne sur PLoS ONE montre que des cellules souches humaines greffées dans la moelle épinière lésée peuvent restaurer la mobilité à distance de l’accident. Il s’agit encore d’une expérimentation animale dont l’originalité est de s’intéresser à la phase tardive de la section de moelle quand la récupération ne peut plus progresser. L’équipe Anderson-Cummings a transplanté des cellules-souches médullaires humaines chez des souris paraplégiques, 30 jours après la section de moelle. Les cellules se sont bien différenciées en neurones et les chercheurs ont pu constaté une amélioration des capacités motrices trois mois après le début du traitement comparativement au groupe contrôle. Des études cliniques devraient suivre.


Source : legeneraliste.fr