Regain de tension syndicale à six mois des élections  Abonné

Publié le 02/04/2010

La tension monte entre la CMSF et MG France. Dénonçant la fixation par Roselyne Bachelot de la date des élections aux URPS au 29 septembre, la première y voit ipso facto un moyen de renvoyer la nouvelle convention, donc le C à 23 euros à l’horizon 2011. Elle accuse MG France d’accepter le report du scrutin et de se rendre ainsi "complice des économies que les Caisses et le Gouvernement vont pouvoir continuer de faire sur le dos des médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte