Douleur

Réévaluer régulièrement  Abonné

Publié le 27/01/2012
Avec le retrait du marché des sopécialités à base de dextropropoxyphène, de nouvelles recommandations sur les douleurs modérées à intenses ont été formulées pour les prescriptions médicamenteuses. Mais une prise en charge globale reste nécessaire pour contenir ces douleurs et apprendre à « vivre avec ».

« Mme S. 45 ans, souffre d’une névralgie cervico-brachiale droite qui la handicape dans son travail de femme de ménage. Après l'échec de nombreux antalgiques, son médecin lui prescrit des antidépresseurs… »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte