Parkinson

Réduire le retentissement digestif Abonné

Publié le 17/04/2009
Réduire le retentissement digestif


©PRIMAL/PHANIE

Fréquents mais hétérogènes d’un patient à l’autre, les troubles neurovégétatifs qui accompagnent la maladie de Parkinson touchent surtout le système intestinal.

Les troubles neurovégétatifs de la maladie de Parkinson sont certes biens connus mais ils prennent une place de plus en plus importante depuis que la qualité de vie est devenue un paramètre primordial dans la prise en charge de la maladie. Le Dr Christine Brefel-Courbon (Pôle neurosciences, Toulouse) a souligné, lors des Journées de neurologie de langue française (Lille, avril 2009) l’importance du système nerveux végétatif : « Il permet de moduler, d’harmoniser la vie végétative des organes ». Si tous les systèmes sont atteints dans la maladie de Parkinson, le système digestif est sans nul…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte