Réduire la transmission  Abonné

Publié le 07/05/2009

VIH. Nuançant l’opinion très controversée de l’équipe suisse de Bernard Hirschel, le Conseil National du Sida (CNS) reconnaît que « le traitement peut constituer un outil puissant de contrôle de l’épidémie » en limitant le risque de transmission du VIH. Les Suisses concluaient qu’une personne infectée par le VIH traitée par multithérapie antirétrovirale hautement active strictement observante avec une charge indétectable depuis plus de six mois n’avait aucun risque de transmission.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte