Patient coronarien

Réduire la fréquence cardiaque  Abonné

Publié le 27/02/2009

Crédit photo : ©ALIX/PHANIE

Si réduire la fréquence cardiaque du patient coronarien est une stratégie anti-ischémique reconnue, il était difficile jusqu’à présent d’agir sélectivement sur ce paramètre. Une session du MEDEC 2009 fera le point sur la fréquence cardiaque en tant que facteur de pronostic des coronariens. Cette session permettra aussi de mieux connaître l’ivabradine (Procoralan®), première molécule qui en inhibant spécifiquement les canaux If du nœud sinusal, permet de maîtriser la fréquence cardiaque en respectant les autres fonctions cardiovasculaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte