Re-Bercy-é  Abonné

Publié le 22/03/2013

La médecine mène à tout… Avant la démission mardi, de Jérôme Cahuzac, empêtré dans une affaire de compte suisse présumé, ce dernier était l’un des trois « toubibs » du gouvernement avec Valérie Fourneyron aux Sports et Michèle Delaunay aux Personnes âgées. Et la genèse des ennuis de l’ex-ministre du Budget remonte au tout début des années 90, si l’on en croit ses accusateurs de Mediapart.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte