Ras-le-bol... SOS se retire d’un quartier sensible de Limoges

Publié le 18/09/2015

Caillassages, actes de vandalisme, cambriolages de véhicules... SOS Médecins a annoncé vendredi qu'elle n'interviendrait plus dans six immeubles du quartier sensible de La Bastide à Limoges (Haute-Vienne), après y avoir été victime ces derniers mois de nombreux actes d'incivilité. Les treize médecins titulaires de l'antenne de Limoges ont décidé quasi unanimement de déserter l'impasse Camille-Pissaro après y avoir subi des incivilités explique le président de l'association à Limoges, Fabrice Massoulard.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)