Rapport Igas : deuxième courrier de Maudrux à Leicher

Publié le 13/06/2013

La polémique autour du rapport provisoire de l’Inspection des affaires sociales (Igas) qui épingle la gestion des régimes de retraite des médecins libéraux par la Carmf est en train de prendre des airs de feuilleton. Après un premier courrier envoyé jeudi dernier par Gérard Maudrux à Claude Leicher, un deuxième courrier vient d’être adressé par le patron de la Caisse de retraite au président de MG France. Le syndicaliste avait en effet critiqué, à plusieurs reprises, l’action des gestionnaires de la Carmf et s’était notamment inquiété de l’avenir du régime complémentaire. Dans cette dernière lettre, si Gérard Maudrux admet qu’ « il y aura un déficit technique en 2014 », il se justifie en arguant que « cela ne veut pas dire faillite du régime ni qu’il y ait une quelconque responsabilité de la gestion financière ». Mais le président de la Carmf ne se limite pas à se défendre, il renvoie le chef de file de MG France dans ses propres retranchements : selon lui, en effet, le déficit serait dû « à une mauvaise gestion, non financière, mais de la profession. Mauvaise gestion du numérus clausus, mais aussi des conditions de l’exercice libéral (...). Qui est le plus responsable de cette situation ? Vous ou moi ? » écrit-il. Et, toujours selon le président de la Carmf, il n’y aurait pas lieu de s’inquiéter parce que « les réserves » suffiront, au moins pour le moment, à « combler ce déficit ».


Source : legeneraliste.fr