Radiation Bonnemaison: l’Ordre départemental contre l’instance régionale

Publié le 22/02/2013

Le conseil départemental l'Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques va faire appel de la radiation, décidée par les instance ordinales régionales, de l'urgentiste Nicolas Bonnemaison, mis en examen pour sept cas d'euthanasie sur des patients âgés. L'appel a été voté par le conseil départemental mercredi, trois jours avant l'expiration du délai, la radiation ayant été prononcée le 24 janvier par la chambre disciplinaire de première instance de l'Ordre des médecins d'Aquitaine. Il a été adressé au conseil national de l'Ordre, à Paris, qui devait de toute façon examiner le dossier en appel, puisque le Dr Bonnemaison avait déjà fait appel. Plus de 350 médecins, dont une vingtaine de professeurs, ont signé la lettre ouverte adressée début février à l'Ordre des médecins et au président François Hollande, dans laquelle ils réclament eux aussi la suspension de la radiation de l'urgentiste.


Source : legeneraliste.fr