Douleur

Quid des alternatives aux antalgiques ?  Abonné

Publié le 20/10/2017
L’engouement suscité par les approches non médicamenteuses gagne le monde médical. à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la douleur, la question de leurs indications respectives prend tout sens.
Alternative aux antalgiques

Alternative aux antalgiques

« La place des approches complémentaires dans la prise en charge des patients douloureux chroniques s’est considérablement développée », souligne le Livre blanc de la douleur 2017, présenté le 17 octobre dernier (lire encadré) par la Société française d’étude et de traitement de la douleur (SFETD). Les approches psychocorporelles, comme l’hypnose, la sophrologie, la méditation ; certaines thérapies dites énergétiques comme le yoga, le tai-chi, ainsi que l’acupuncture et l’auriculothérapie sont les plus proposées, indique ce document.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte