Dépassements

Qui a droit au secteur optionnel ?  Abonné

Publié le 16/03/2012
Alors que le décret instituant le secteur optionnel n’a pas encore vu le jour, le ministère de la Santé s’apprêterait à élargir le dispositif aux autres spécialités de secteur 2.

Une extension du secteur optionnel devrait voir le jour le mois prochain. À en croire la CSMF et sa branche spécialistes l’Umespe, le ministère de la Santé s’apprêterait en fait à publier plusieurs décrets censés réguler les dépassements d’honoraires. Initialement réservé aux seuls anesthésistes, chirurgiens et gynécologues-obstétriciens de secteur 2, le secteur optionnel à dépassements autorisés mais plafonnés, serait élargi aux autres spécialités. Du moins, partiellement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte