Représentativité

Qui aura le label « généraliste » ?  Abonné

Publié le 11/06/2010

L’un des enjeux des élections aux futures Unions régionales des professionnels de santé (URPS) qui devraient se tenir le 29 septembre (si le calendrier est respecté) sera de déterminer quels syndicats pourront négocier la prochaine convention au nom des généralistes. En effet, le ministère de la Santé doit mener une enquête de représentativité dans la foulée du scrutin. Or pour obtenir ce précieux sésame, un syndicat devra avoir totalisé au moins 10 % des voix dans le collège généraliste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte