Hyper- et hypothermies

Questions de température  Abonné

Publié le 05/02/2010
Le paracétamol est discuté en cas d’hyperthermie post-vaccinale tandis que l’hypothermie préserve le cerveau des prématurés.

Crédit photo : CRISTINA PEDRAZZINI/SPL/PHANIE

Donner du paracétamol aux enfants pour éviter les risques d’hyperthermie et de convulsions fébriles consécutives à une vaccination, pourrait réduire la réponse immunitaire au vaccin, c’est ce que suggère une étude publiée le 17 octobre 2009 dans Le Lancet. Son auteur, le Pr Roman Prymula (République Tchèque), rappelle que la fièvre fait partie du processus inflammatoire normal de l’immunisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte