Quel seuil diagnostique ?  Abonné

Publié le 26/03/2010

En matière d’HbA1c, « il n’existe pas réellement de seuil en dessous duquel le patient n’a aucun risque de développer un diabète » considère le Pr Halimi. D’où l’importance de considérer des facteurs de risques additionnels sur le plan métabolique pour considérer que le patient est à risque

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte