Quel coût pour quels bénéfices ?  Abonné

Publié le 17/04/2009

Le DMP a déjà englouti 74 millions d’euros sur trois ans et 44 millions sont prévus pour l’année 2009. En rythme de croisière, le budget devrait tourner autour de 100 millions d’euros pas an. Mais contrairement à son prédecesseur et père du DMP, Philippe Douste-Blazy, Roselyne Bachelot n’envisage pas le DMP comme « un outil de maîtrise des dépenses ». « Il ne doit y avoir aucune ambiguïté sur la nature réelle du DMP : il est d’abord et avant tout un grand projet de santé publique au service de la santé de nos concitoyens ». Le directeur de l’Assurance Maladie est sur la même ligne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte