Hypertendu à risque

Quel antiagrégant et quand ?  Abonné

Publié le 15/01/2010
Si le risque thrombotique lié à l'HTA ne fait aucun doute, sa prévention par les antiagrégants plaquettaires ne saurait être recommandée de façon systématique en prévention primaire.

Crédit photo : BSIP/TETRA

Une méta-analyse des études British Doctor's Trial, Physician's Health Study, Hypertension Optimal Treatment, Thrombosis Prevention Trial et Primary Prevention Project conclut à la réduction de 32 % (p=0.001) du premier épisode d'infarctus du myocarde (IDM) non fatal chez tous les patients mis sous aspirine en prévention primaire (réduction qui n’est que de 24% si on inclut la Women Health Study (6).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte