Que font les professionnels de santé de leurs déchets ?

Publié le 12/04/2011

Dans le cadre de ses missions, la Délégation territoriale de Dordogne de l’Agence régionale de santé Aquitaine a enquêté sur les pratiques d’élimination des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI). Les résultats sont publiés cette semaine dans le BEH. Un échantillon de 626 professionnels médicaux et paramédicaux a été interrogé par auto-questionnaire. Parmi eux, 85 % déclaraient produire des piquants/coupants/tranchants, 79 % des déchets de soins et 15 % (majoritairement des infirmières) évaluaient leur production mensuelle de Dasri supérieure à 5 kg. Près de 7 % déclaraient les éliminer dans les ordures ménagères et 16 % déclaraient utiliser des emballages non-conformes pour les piquants/coupants/tranchants. Parmi les professionnels utilisant des filières d’élimination réglementaires, près de 65 % déclaraient disposer de document de traçabilité. Enfin, 33 % estimaient manquer d’informations réglementaires.


Source : legeneraliste.fr