Que d’illusions !  Abonné

Publié le 10/04/2009

Des vacanciers s’ennuient dans un ancien palace en bord de mer jusqu’à l’arrivée surprenante d’un prestidigitateur sur le retour. Petit événement très local, le spectacle commence mollement par des tours de passe-passe relativement classiques avant que « La Grande Magie » ne soit lancée… Ainsi, Otto Marvuglia, le magicien, et sa compagne Zaira, bernent les spectateurs : la femme de Calogero Di Spelta, mari follement jaloux, disparaît « vraiment ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte