Quatre situations possibles  Abonné

Publié le 03/06/2011

Médecin marié sans enfant à charge (deux parts fiscales). 65 ans. 70 000 euros de bénéfices nets (seul revenu du ménage), exerçant en secteur 1, 30 ans de cotisations à la CARMF.

Dans l’hypothèse 1, il poursuit son activité sans prendre sa retraite.

Dans l’hypothèse 2, il prend sa retraite, cesse totalement son activité et perçoit un montant brut : 33 000 euros.

Dans l’hypothèse 3, il demande sa retraite et poursuit son activité lui procurant les mêmes revenus professionnels qu’auparavant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte