Quand les ARS formalisent l'existant  Abonné

Publié le 02/10/2009

Dans certaines régions, la mise en place de l'agence de santé n'apportera concrètement que peu de choses, en ce sens que les structures en place ont déjà fait le travail de la mise en commun de leurs atouts, de leurs idées, pour aboutir à des dispositifs cohérents, qui répondent aux problématiques locales de l'offre de soins. Ainsi, en Basse-Normandie par exemple, une charte sur l'offre de soins ambulatoire et le déploiement de pôles de santé libéraux et ambulatoires a été signée en juin 2008 par l'URML, l'Urcam et l'ARH.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte