Quand la Sécu se substitue aux médecins  Abonné

Publié le 17/12/2010

Dans le dernier « en direct » de décembre 2010, la CPAM vante les mérites de leur campagne nationale des DAM sur l’asthme. 67 % des patients estiment que cela leur a permis de parler de leur asthme à leur médecin. Traduisons, 67 % des médecins sont incapables de dialoguer spontanément avec leurs patients. 13 % des patients ont grâce aux DAM obtenus un changement de traitement. Traduisons, 13 % des médecins sont incapables spontanément de prendre en charge correctement la thérapeutique de leurs patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte