Mycoses vaginales

Quand la clinique suffit  Abonné

Publié le 14/06/2013

Le tableau clinique de mycose vaginale est souvent typique : prurit omniprésent, intense, souvent accompagné de lésions de grattage ; leucorrhées épaisses, d'aspect caillebotté et blanchâtres, tranchant avec l'aspect très inflammatoire de la muqueuse vaginale ; érythème débordant souvent sur le périnée postérieur. Ces symptômes rendent inutile le recours à l'examen microbiologique si l’épisode est isolé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte