AVK et FA

Quand atteint-on la limite d'âge ?  Abonné

Publié le 06/11/2009
Lorsqu’un patient est atteint de fibrillation auriculaire, plus il vieillit, plus le risque d'accident vasculaire cérébral augmente – tout comme celui de saignement sous antivitamines K ! Deux scores de risque clinique aident le praticien à bien évaluer le rapport bénéfice/risque de ce traitement.

Crédit photo : ©CHU POITIERS/PHANIE

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte