Strabisme, torticolis

Quand adresser au spécialiste ?  Abonné

Publié le 11/02/2011
Le strabisme et le torticolis néonatal ou congénital sont deux situations qui méritent, dans certains cas seulement, que l’on adresse l’enfant à un pédiatre spécialisé respectivement en ophtalmologie ou en orthopédie.

Souvent, le strabisme est d’abord une impression - les parents et le médecin voient l’enfant loucher – qu’il faut ensuite conforter à l’examen clinique. Plusieurs techniques pour cela : « des photos antérieures du visage de l’enfant dévoilent le reflet cornéen, celui-ci devant être normalement au centre de la pupille pour les deux yeux. Excepté en cas de strabisme intermittent, où il faut alors se fier à ce qu’ont constaté les parents, détaille le Dr Amandine Barjol, ophtalmopédiatre à la Fondation Rotschild (Paris).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte